Feature films & experimental films

FEATURE FILMS

WITZ (2018), deuxième long métrage de fiction/second feature ( produit par Helicotronc).

affiche_WITZ_web.jpg

 

 

facebook page : https://www.facebook.com/unfilmdemartinedoyen/

***

artoff1310.jpg

KOMMA  ( 2006) , premier long/first Feature – Critic’s Week Cannes 2006.

Film de Martine Doyen (France/Belgique, 2007). Scénario : M. Doyen et Valérie Lemaître. 100 mn. Avec Arno, Valérie Lemaître, Edith Scob.

Un mythomane rencontre une jeune femme qui vient de perdre la mémoire. Il lui fait croire qu’il est son ex-petit ami. Lorsque la mémoire lui revient, la demoiselle décide de ne rien lui dire.

Critique du 10/10/2009 

Par Pierre Murat

Film de Martine Doyen (France/Belgique, 2007). Scénario : M. Doyen et Valérie Lemaître. 100 mn. Avec Arno, Valérie Lemaître, Edith Scob.

Genre : un homme en suspens.
Avant tout, il y a le personnage décalé, clown magnifique et triste qu’interprète le chanteur Arno. Il s’appelle Peter De Wit et commence par effrayer le gardien de nuit de cette morgue où il émerge après un coma éthylique. Puis ce drôle de type emprunte le fric et l’identité d’un homme d’affaires, réellement mort, lui, et le voilà métamorphosé en Lars Erickson, important businessman suédois. Cet homme sans passé croise la route d’une femme sans mémoire, une artiste d’avant-garde paumée (Valérie Lemaître) qui fuit un amant trop absent (François Negret) et une mère trop présente (Edith Scob, qui, en deux scènes, trouve le ton du film, entre ouate et stridence).
Martine Doyen propulse ces deux êtres qui se cherchent et se fuient d’une Belgique à une Bavière extravagante. Tout près du château de Neusch­wanstein, qui inspira Walt Disney pour La Belle au bois dormant, le passé de l’héroïne – tout d’angoisses et de complexes – se révèle lors d’une scène intrigante, troublante et ambiguë. La jeune réalisatrice parvient à créer, tout du long, un climat proche du rêve éveillé, du cauchemar qui menace. On pourra lui reprocher quelques longueurs – surtout vers la fin. Mais une vraie personnalité émerge de ce premier film bizarre, inspiré, qui se clôt, en fait, comme il avait commencé, avec ce héros en attente, suspendu, au sens propre, cette fois, entre la vie et la mort. En flamand, komma signifie « pause », « virgule »…

***

EXPRMTL

– HAMSTERs (2017), Exprmtl/ produit avec l’aide du Filmlab. Sélection à Rotterdam IFF 2017. Sorti en Salle été 2017, à Flagey .

HAMSTERs Affiche A2 NB 300dpi 4

site du film : https://hamsterfilms.com

facebook page : https://www.facebook.com/HAMSTERsBXL/

Un phénomène d’hystérie collective, une manie dansante pareille à celle observée en 1564 à Molenbeek, s’est déclenchée dans les Marolles. Des personnes « contaminées » se regroupent dans les rues pour danser frénétiquement. Ils n’ont rien en commun si ce n’est d’avoir assisté, de près ou de loin, à un attentat terroriste.

///A phenomenon of collective hysteria, a dancing mania similar to that seen in 1564 in Molenbeek, has started in the Marolles. The ‘contaminated’ people gather in the streets to dance frenetically. They have nothing in common, except to have have witnessed, from near or far, a terrorist attack.

HAMSTERS – Une fiction expérimentale improvisée avec les moyens du bord dans un quartier populaire de Bruxelles, mêlant acteurs amateurs et habitants. Il s’agit de cinéma underground, pauvre mais libre. HAMSTERs a été réalisé avec une toute petite caméra, un ordinateur et un minimum de moyens. Il n’y a pas eu d’équipe technique classique au tournage, juste moi et les acteurs. HAMSTERs n’aurait pas pu se faire autrement, son processus de création, très ouvert et basé sur l’improvisation à tous les niveaux, étant incompatible avec les us et coutumes de l’industrie audiovisuelle.

////// HAMSTERs – An experimental feature film improvised with the means at hand in a popular neighbourhood in Brussels, interpreted by amateur actors and residents. This is alternative cinema :poor but free. HAMSTERs has been shot with a very small camera, a computer and very limited ressources. This means no technical crew on the set, just me and the actors…HAMSTERs could not have been made differently ; its creation process, very open and based on improvisation in every level, was incompatible with the ways of film industry.

***

09-21.jpgTOMORROW (2014),  Exprmtl produit avec l’aide du Filmlab.

TOMORROW, exprmtl film by Martine Doyen ( Belgium, 2014) – FULL MOVIE from Martine Doyen on Vimeo.

 

 

Publicités

HAMSTERs aux Magritte du Cinéma 2018

Grâce à sa sortie en salle, le petit film homemade, expérimental et fauché HAMSTERs est éligible aux MAGRITTE DU CINEMA BELGE 2018! Merci au Cinéma Flagey et à la Cinématek pour leur curiosité et ouverture. Nominé pour meilleur film, meilleur scénario, meilleur montage, réalisation, image et son. Haha, youpiiiiiie.

plus d’infos sur le site des Magritte

http://www.lesmagritteducinema.com/categories.php?lang=fr

25394799_10156618897174237_7619866511883880236_o.jpg

HAMSTERs en salle fin juin 2017, à Flagey.

Enfin la première Bruxelloise, suivie de quelques séances de cinéma exprmtl Marollien. Dates à préciser.14355679_1204204422936051_6344146091789385475_n

Les sites du projet :

https://hamsterfilms.com/

Chaîne Viméo avec divers essais et bonus depuis le début du processus.

https://vimeo.com/channels/hamsters

Page facebook :

https://www.facebook.com/HAMSTERsBXL/

En juillet 2015 une résidence à Recyclart autour du film HAMSTERCLASS :

http://hamsterclassmartinedoyen.tumblr.com/