Martine Doyen

#Cinéma #Art #Love

Ciné-Club Alfreda #2 – Dimanche 20 novembre à L’Hectolitre.

CINE-CLUB ALFREDA

En octobre 2022, j’ai lancé le premier tout petit “Ciné-club Alfreda” dans mon quartier, un dimanche après-midi d’ici la fin de l’année ( reconduisible probablement, mais peut-être ailleurs). L’envie de partager des films courts ( doc, fiction, hybrides, anciens, récents, films des copains, d’artistes, d’amateurs, work in progress, lectures, playlists, débats, rencontres, etc.) dans un cadre inspirant, une ambiance familiale, propice à la discussion.

Ce projet est en herbe, subjectif, indépendant et largement improvisé. Pour moi, c’est une expérience, un projet en soit d’inventer de nouvelles formes de partage du cinéma. Je pars du principe que tout est possible et ouvert, que tout est à réinventer. Il se compose aussi d’une page facebook, ou je communique et partage mes découvertes ainsi que des infos sur le cinéma que j’aime. ( voir onglet ciné-club)

Le premier tout petit ciné-club Alfreda fut un succès ( une trentaine de spectateurs!), donc on remet ça!

Si vous passez aux puces dimanche 20 novembre, après une soupe ou un lunch, c’est à deux pas.
à  “L’Hectolitre », un lieu singulier, très cinématographique. Un ancien club échangiste!

Ce dimanche, Grégoire Verbeke, jeune cinéaste belge ( de Gand)  au parcours atypique, viendra nous présenter ses trois premiers courts métrages.
Deux courts documentaires – visuellement forts- et un troisième plus hybride, tourné en S8 noir et blanc.

Bjeshkë (Mountain) (2018) – 15min
Springtime in northern Albania sparks the herding of goats from the lowlands, up to the towering mountainsides.
Prek Gjoni is moving his livestock with the help of Jovalin. Will broken shoes and an umbrella suffice for the 4-day walk?

I Feel Your Eyes (2019) – 17min
As the sun rises above a forgotten pyramid, Mahmoud saddles his horse Asefa besides a desert race track.
This is how they prepare for their daily training. Friday, all eyes will be on them. Mahmoud senses the fear inside him. Will he be able to win the race one more time?

Crosswinds (2022) – 8min
A woman looks around in her dream. Deserted landscapes and invisible things are left. The wind carries her memories.

Je suis tombé par hasard sur son premier film que j’ai adoré. J’aime aussi  la forme courte  pour les documentaires, elle permet pas mal de liberté, de spontanéité.
Ce qui m’intéresse aussi dans ce format hors normes, c’est le.la filmeur.e. impatient.e.
Un désir de cinéma qui n’attend pas.

J’ai appelé Grégoire, puis j’ai vu ses autres films tout aussi intéressants.
C’est une démarche indépendante…ces films sont autoproduits. Mais petit à petit, l’oiseau fait son nid.
Grégoire étant disponible dimanche, j’ai décidé de les montrer tous les trois.

Comme en octobre, je projeterai également un autre de mes nombreux films SUPER 8 exhumé pour l’occasion
« Melopark » 1991. 8’.
Super 8 noir et blanc, tourné dans le Parc Duden à Bruxelles!
Esthétique roman photo italien des années’60…
Un triangle amoureux « queer »  sans le savoir.
A l’époque, nous n’utilisions pas ce terme 🙂
Avec Caroline Rottier, Arthur Vanlangenhoff et Paul Deweerdt.

Le tout entrecoupé de pauses café, thé, vin chaud, bières,.. au bar ou au jardin.

Plus d’infos sur le programme :  page facebook et  sur la page de l’événement.
https://www.facebook.com/cineclub.alfreda

Il y aura également des exemplaires à vendre de mon livre « Alfreda Hitchcock _and_Sisters » au comptoir.

Le compte insta du livre
https://www.instagram.com/alfreda.hitchcock_and_sisters/?hl=fr

A dimanche j’espère!

PS: Pullover conseillé

Martine